Histoire:

    05.08.1968

    Création du Conseil National de la Révolution (C.N.R)

    Le Conseil National de la Révolution (C.N.R) est créé. Il est dirigé par le Capitaine Marien Ngouabi.

     Le Président Massamba-Débat est également membre du CNR.

    La création du CNR a été annoncée depuis le 1er aout 1967, après la dissolution de l’Assemblée Nationale et la suspension des activités du Bureau Politique. Cependant, Il aura fallu attendre jusqu’au 5 aout 1968, date de la promulgation de son acte fondamental pour connaitre sa composition.

    Composition du CNR et de son Directoire

    LISTE DES MEMBRES (39) : MM. Alphonse MASSAMBA-DEBAT, Prosper KOUSSIKANA, le Capitaine Marien NGOUABI, Ange DIAWARA, André Georges MOUYABI, le Lieutenant Aimé PORTELLA, Bernard BOUITY-BANZA, Ambroise NOUMAZALAYE, le Capitaine Albert MIAHOUANA, le Capitaine Charles Norbert TSIKA, Lambert OLLAY, le Capitaine Alfred RAOUL, le Lieutenant Joseph NGABALA, Gaston GOMA, le Lieutenant François MAKOUZOU, Ange-Edouard POUNGUI, NDOUDI GANGA, Léon ANGOR, le Lieutenant SASSOU-NGUESSO, Julien BOUKAMBOU, GALLOUO BOCKE, Camille BONGOU, Martin MBERI, Mme Céline YANDZA, Bernard NKOMBO MATSIONA, Nicolas OKONGO, lieutenant KIMBOUALA – KAYA, Gustave ABA-GANDZION, Pierre NZE, Pascal LISSOUBA, Ernest MEKING, Médard MOMENGO, Victor OSSOULA, Lambert GALIBALI, Damase MPOUELE, François MASSOUANGA, Simon-Pierre KIKHOUNGA-NGOT, Pierre André PAMBOU, Fidèle-LOULENDO.

    MEMBRES DU DIRECTOIRE : Capitaine Marien NGOUABI (Président, Responsable de la Sécurité), Ange DIAWARA (1er Vice-Président), Lieutenant Aimé PORTELLA (2e Vice-Président), Ambroise NOUMAZALAYE (Secrétaire chargé de l’Organisation), Capitaine Alfred RAOUL (Secrétaire chargé de la Défense), Martin MBERI (Secrétaire chargé de la Propagande), Pierre NZE (Secrétaire chargé des relations extérieures et de l’Education Populaire), André-Georges MOUYABI (Secrétaire chargé de la Permanence), Lieutenant François MAKOUZOU (Secrétaire chargé de l’Organisation Financière et Matérielle).

    NB : A noter que le Président de la République et le Premier-Ministre étaient de droit membres du Directoire du CNR. A l’exception notable de l’Abbé Fulbert YOULOU et du Général Joachim YOMBI OPANGO, toutes les personnalités ayant assumé les hautes fonctions de Président de la République du Congo étaient tous à cette epoque membres du Conseil National de la Révolution (CNR).